Objets connectés pour la maison : le tour du propriétaire [partie 2]

0

Nous continuons notre article commencé ici sur les objets connectés dans la maison. Suite donc du tour du propriétaire de la cuisine au jardin en passant par les chambres et salles d’eau.

Dans la cuisine : le robot cuisinier connecté

Territoire d’expérimentations promis à un bel avenir, la cuisine offre un large champ des possibles pour les objets connectés. Il y a bien sûr les cafetières, dont l’on peut programmer l’heure de démarrage ou à envoyer une notif quand le café est prêt (utile ?). Mais on vous l’avoue, l’auteur de ces lignes craque complètement robot de cuisine connectépour le robot cuisinier connecté. On aime bien l’idée de pouvoir envoyer la recette directement de l’appli au robot. D’être guidé pas à pas dans la réalisation du plat et même de pouvoir sauvegarder la liste des ingrédients qu’il faudra acheter pendant ses courses. C’est dommage que Noël vienne de passer car, c’est sûr, il nous le faut !

Dans la chambre des enfants : le moniteur bébé connecté

Pour rassurer les parents anxieux, les marques de la petite enfance ont imaginé de nombreuses applications en objets connectés. Il y a bien sûr les doudous connectés, conçus pour pouvoir être géolocalisés et plus jamais perdus.
Mais là où on a été super impressionnés, c’est par Sproutling, un moniteur bébé porté par l’enfant dont les performances paraissent redoutablement bien conçues pour répondre aux questions et demandes de tous les parents. Non seulement Sproutling mesure le rythme cardiaque de l’enfant, la qualité de l’air dans la pièce, et est capable de vous dire s’il est réveillé ou endormi, mais ce capteur va plus loin et sait prédire en analysant différents indicateurs dans combien de temps il va se réveiller – utile quand on hésite à entamer une tâche ou pas. Sproutling sait aussi vous dire si bébé est de bonne humeur ou pas (histoire qu’on se prépare psychologiquement avant de rentrer dans la chambre…). Il vous prévient aussi si vous faites trop de bruit dans la pièce d’à côté et risquez de réveiller le bébé.
Bref on soupçonne ses inventeurs d’y avoir mis toutes leurs angoisses et questions de jeunes parents car la liste des fonctionnalités est très fouillée et bien pensée.
Le problème : ils sont actuellement en rupture de stock, visibles de leur succès. Dommage non ?

Dans la salle de jeux : le jouet connecté

Les chambres de nos bambins vont regorger de jouets connectés dans les années à venir. D’ailleurs ça a déjà commencé. Il y a bien entendu l’inénarrable Furby, que l’enfant peut nourrir, laver et faire danser à partir de l’appli auquel il est connecté.
Et quand les enfants ont un peu grandi, les drônes pilotables depuis l’iphone n’ont pas fini de faire parler d’eux…

Objet connecté Furbydrone jouets connectés

Dans la salle de bains : le pèse-personne connecté

Si vous faites partie de ceux qui se soumettent régulièrement au rituel de la pesée, il est probable qu’un jour ou l’autre vous craquiez pour ce type d’objet connecté, qui vous permet de suivre sur votre app votre courbe de poids, de masse graisseuse, etc etc, et selon les modèles de créer un profil par membre de la famille.
On n’est pas sûrs que psychologiquement on en sorte grandi, mais clairement ce type d’objet a le vent en poupe…

pèse personne connecté

Balance connectée Withings

Dans la salle de bains des enfants : la brosse à dents connectée

rainbow-kids-brossage-dents-enfantsMa petite nièce Iris ne fera plus jamais semblant de s’être brossé les dents : avec Rainbow Kids, le brossage de dents prend une nouvelle dimension : la brosse à dents communique en bluetooth avec une appli et permet, grâce à du gaming, d’introduire du ludique dans cet acte du quotidien. On peut faire passer tant de choses avec le jeu.
Et les parents peuvent suivre les progrès de leur enfant.

Dans les WC : les WC connectés

On vous l’avoue, quand on a commencé nos recherches sur le sujet on ne s’attendait pas forcément à trouver un produit. Et pourtant oui, il y en a, des WC connectés ça existe ! Que font de tels objets ? Ils contrôlent l’abattant, le chauffent, retiennent vos préférences, diffusent de la musique, et libèrent un peu de parfum si leur capteurs le leur conseillent. Bon, pour l’instant c’est surtout au Japon que ça se passe mais on vous tient au courant, promis.Objet connecté toilettes

Dans le garage : l’auto connectée

driveboxAlors là c’est le moment où on parle de nous (youpi!), enfin plutôt de notre boîtier DriveBox : connecté à la prise OBD du véhicule, YouDrive analyse la souplesse de conduite et émet un score qui permet d’espérer chaque mois jusqu’à 50% de remise sur sa cotisation d’assurance. Destiné pour l’instant aux conducteurs de moins de 7 ans de permis, ou n’ayant pas été assurés depuis plus de 2 ans, il annonce un modèle d’assurance appelé à se déployer dans les années à venir. (pour en savoir plus, c’est par là que ça se passe)

Dans le jardin : le flower power

Que vous ayez la main ultra verte ou au contraire que malgré tous vos efforts vous n’arriviez pas à garder vos plantes vivantes, le flower power est fait pour vous. Cet objet connecté se plante près de votre plante et mesure toutes les données importantes pour qu’elle se porte au mieux : taux d’humidité, ensoleillement, engrais, température… suivez la santé de votre plante sur l’appli, et soyez notifié quand il lui manque quelque chose. Le seul problème : il vous en coûtera autour de 50 euros par capteur : si votre jardin fait 200 m2 il va falloir choisir où vous le plantez !Objet connecté Flower Power

Et voilà pour ce tout premier tour du propriétaire dont nul doute qu’il y aura d’autres, tant l’innovation est constante dans ce secteur. On espère que ça vous a plu – et pas trop plombé le budget ! Org advertising opportunities newsletter archive identify more information our blog careers plagiarism policy privacy policy 6-1 notes

Show Buttons
Hide Buttons