5 choses indispensables à savoir sur l’assurance Auto

0

Nous y voilà : vous avez enfin en votre possession les clés de votre première voiture ! Vous vous imaginez déjà pouvoir crâner et ramener vos potes en soirée ? Doucement, même si vous l’avez rudement gagnée à la sueur de votre front ou qu’elle vous a été bien gentiment léguée par un membre de votre famille, c’est tout de même vous qui allez devoir payer l’ assurance auto. Et le problème, c’est que se sont vos parents qui ont toujours géré ça pour vous jusqu’à présent…
On a donc décidé de faire le point sur les 5 choses indispensables à savoir sur l’assurance auto !

1. Suis-je obligé(e) de souscrire une assurance auto ?

Si jamais il vous est venu l’idée d’essayer de vous passer d’une assurance auto on vous arrête tout de suite : c’est illégal.
Dès que vous devenez propriétaire d’un véhicule, il est obligatoire d’avoir une assurance en règle. Alors passé l’euphorie du « ça y’est j’ai ma voituuuuuuure youhhhouuuuu » vous devez commencer par assurer votre véhicule.
Il existe différents types d’assurance, à vous de trouver celle qui correspond le plus à votre véhicule et son usage ainsi qu’à votre budget.

Il faut bien garder en tête que conduire sans assurance auto peut être puni de 3 750 euros d’amende, de la suspension ou annulation du permis, la confiscation du véhicule ou encore des travaux d’intérêt généraux. Tout ça ! Ce serait quand même dommage d’en arriver là.

blog-1ere-auto-750x375

2. Qui est assuré ? Moi, ma voiture ou tous ses conducteurs ?

En voilà une question intéressante qui reste souvent floue !  Il faut savoir que votre contrat d’assurance est rattaché à votre voiture et non pas directement à vous même. Vous pouvez donc avoir votre nom sur plusieurs contrats d’assurance, mais 1 contrat = 1 seul véhicule !

Vous avez 3 types de conducteurs à déclarer : Le principal, les secondaires et les occasionnels. Jusqu’ici tout va bien.

  • Le conducteur principal : Il s’agit souvent et simplement du propriétaire du véhicule.
  • Les conducteurs secondaires : Ce sont les autres conducteurs qui seront amenés à utiliser régulièrement votre véhicule (parce que vous êtes sympa et que vous voulez bien partager). Ce sera par exemple votre amoureux, votre père ou votre mère. Cependant attention, vous ne pouvez pas désigner n’importe qui sur votre contrat. Épluchez donc les conditions générales de votre assureur, mais de façon générale il s’agit de règles de filiation directe.
  • Le ou les conducteurs occasionnels : Ici ce sont toutes les personnes qui ne seront pas nommées sur le contrat mais qui pourraient être amenées à conduire votre voiture.
    Donc par exemple, si votre ami Julien se propose de conduire votre voiture en rentrant de soirée, il sera couvert tout comme vous, même si il n’est pas nommé sur le contrat.
    Par contre, si par malheur il lui arrivait un sinistre responsable, votre assureur pourrait vous demander de payer une franchise plus importante et c’est VOTRE bonus qui en prendra un coup…. Donc assurez-vous que Julien, ou tout autre conducteur occasionnel soit fiable et sobre !

Et puis bien sûr, il ne faut pas oublier vos passagers, qui seront dans tous les cas couverts !

3. Quelles formules d’ assurance auto choisir ?

Forcément, si ce sont vos parents qui ont géré ça pour vous jusqu’à présent, vous pouvez croire qu’une assurance au Tiers ne vous rembourse qu’1/3 des dégâts.
En réalité, ce niveau d’assurance couvre les dommages que vous infligez à une personne TIERCE ! Il est donc grand temps de faire le point sur les différentes formules existantes pour que vous assuriez sur le sujet.

  • L’assurance « au tiers » : La fameuse… C’est la formule minimale et obligatoire à avoir.
    Si vous avez un accident impliquant un autre véhicule ou un piéton, votre assurance couvrira les dégâts corporels et matériels causés à cette personne. Vos passagers sont aussi couvert par cette assurance par la garantie responsabilité civile. Par contre attention… Comme son nom l’indique, cette formule ne couvre que les « tiers », et donc si vous avez des dégâts sur votre véhicule, ils ne seront pas pris en charge. Si votre voiture commence à se faire vieille et n’a plus une grande valeur vous pourrez vous y retrouver avec cette formule minimale.
  • L’assurance « intermédiaire » : Si vous n’avez pas les moyens d’aller vers du « tous risques » mais que vous voulez couvrir votre véhicule un peu plus qu’avec l’assurance minimale, cette formule devrait vous convenir. Elle comprend l’assurance au Tiers et couvrira également vos éventuels dégâts matériels et corporels dans un accident. Vous pourrez également y retrouver des options supplémentaires telles que le bris de glace, les incendies et le vol. Si vous avez l’habitude de laisser votre voiture sur les parkings de festivals, de soirées ou de boites de nuits, ce sont peut être de bonnes options !
  • L’assurance « tous risques » : C’est celle qui vous propose la prise en charge maximale, couvrant tous les dommages, qu’ils soient subis par des tiers ou par la voiture assurée. C’est l’assurance Warrior si vous préférez ! Alors si votre voiture, la prunelle de vos yeux, vaut tout l’or du monde, cette assurance est faite pour vous.

Dans tous les cas, peu importe l’assurance que vous choisirez, il faut prêter grande attention aux garanties proposées : Formule, franchise en cas de sinistre, conditions de prise en charge, options proposées…

Chez YouDrive, nous proposons 4 formules (tiers mini, tiers maxi, tiers essentiel et tous risques) ainsi que 2 packs d’options supplémentaires. De plus, il faut noter qu’une assurance connectée fonctionne de la même façon qu’une assurance classique : votre score de conduite n’influera jamais sur les garanties souscrites.

4. Jeunes conducteurs : pourquoi l’assurance auto est plus chère ?

Ce n’est pas un secret, lorsque l’on est jeune conducteur, les assurances auto sont très chères.
Pourquoi ? Parce que les jeunes sont souvent vus comme des conducteurs sans réelle expérience de la route, à la conduite encore peu sûre et donc au risque d’accidents et de sinistres plus grand.
Et cette tendance s’appuie sur des chiffres : En 2013 les 18-24 ans représentaient 19.5% des tués et près 19% des blessés sur la route alors qu’ils ne représentaient que 9% de la population 2. Et en 2016, 25% des jeunes conducteurs avouaient avoir déjà eu recours à leur assurance auto. 

C’est pour cette raison que l’an dernier, 39% des jeunes conducteurs annonçaient frauder l’assurance auto pour réduire leur prime à payer !
Certains jeunes conducteurs préfèrent assurer leur véhicule au nom de leurs parents et se mettre en conducteur occasionnel pour payer moins cher. Mais c’est sans se douter que cela constitue une fraude à l’assurance et qu’en cas d’accident l’assurance pourra refuser de prendre en charge les réparations pour « fausse déclaration »…

Alors qu’ aujourd’hui il existe des assurances dédiées et adaptées aux jeunes conducteurs comme vous.
Grace aux nouvelles technologies, l’assurance auto connectée comme YouDrive de Direct Assurance permet d’économiser jusqu’à 50% sur sa cotisation grâce à une bonne conduite.

5. Payez moins cher avec l’assurance auto connectée !

L’assurance auto connectée YouDrive est une assurance qui assure autant qu’une assurance classique. Elle propose d’équiper votre véhicule d’un boitier connecté qui viendra analyser votre conduite et ainsi   proposer un tarif adapté sous forme de remboursements mensuels pouvant aller jusqu’à 50 % du montant de votre cotisation de base.

ImageAssuranceAutoConnectée

L’autre intérêt de l’assurance auto connectée YouDrive c’est qu’on vous fournit une analyse de votre conduite.  A la fin de chaque trajet, un score de conduite vous est attribué en prenant en compte différents critères propres à chaque assureur (accélération, freinage, allure, conditions de circulation…).
Ensuite, tout est retranscrit sur votre espace perso ou vous pouvez consulter le détail de chaque trajet, le score, le classement, ce que vous pouvez peux mieux faire….
Les infractions ne sont en revanche pas constatées, aucune utilisation tierce n’est faite de vos données et les garanties proposées sont identiques à une assurance dite classique.
Si l’on regarde du coté des chiffres, c’est assez parlant :

  • Jusqu’à 50% de réduction chaque mois
  • 96% des assurés réduisent leurs mensualités chaque mois.
  • 21% de réduction moyenne sur la cotisation de base.

L’assurance auto est donc en pleine évolution grâce au développement du numérique qui apporte des services de plus en plus connectés et permet de voir plus loin que l’offre initiale de l’assurance.
En tant que jeunes conducteurs, vous avez donc tout intérêt à vous tourner vers ce type de services qui se rapprochent des usages du « tout connecté / tout maîtrisé » en passant par une meilleure gestion de son budget
 
You’ve https://college-homework-help.org/ studied for all possible prompts but you know the professor will only choose one for you to answer

Show Buttons
Hide Buttons